• Cadeau de Noel!

    Noël approchant, je me suis bien demandé comment le souligner. Je désirais vous faire une sorte de cadeau. Avouez tout de même que ce n'est pas évident. Finalement, j'ai trouvé : une histoire vraie !

    Je précise que le présent texte n'a pas été approuvé par l'intervenante avant publication, tout simplement parce que je sais que cette moqueuse ne sera que trop heureuse de le lire sur le blogue! Suivez-moi ; vous allez rapidement comprendre !

    Ce merveilleux conte de la réalité quotidienne d'une mouleuse en herbe, s'est déroulé la semaine dernière, jeudi après-midi, pour être plus précis. Nous nous apprêtions, la Cascadeuse et moi, à réparer nos moules en plâtres, pendant que le reste de l'équipe s'occupait à autre chose.

    Je devais donc préparer une petite quantité de plâtre. J'ai rempli un verre d'eau froide et me suis mise en quête de poudre blanche. Après avoir cherché le (foutu !) plâtre, j'ai vainement demandé où il était : peine perdue; j'aurais pu m'adresser à des sourds, tant tout le monde était concentré sur sa tâche, à l'autre bout de la table !

    Fatiguée, écoeurée de ce moulage autour duquel les ennuis ne cessaient de s'accumuler depuis quelques jours (hé oui, moi aussi, j'ai parfois mon voyage !), je me suis mise en devoir de trouver le (foutu) plâtre toute seule. À un moment donné, mon regard est tombé sur un bac rempli de poudre blanche : enfin ! Je me suis donc mise en devoir de la saupoudrer sur l'eau.

    C'est à cet instant, que les choses se sont compliquées ! Au lieu de tomber au fond du verre comme il le fait normalement, le plâtre s'agglutinait en surface ! Désespérée, j'ai enfin réussi à attirer l'attention du prof, lequel a temporairement abandonné sa tâche pour secourir son élève en difficulté. Il a d'abord examiné le contenu de mon verre avec toute la perplexité qui convenait à la situation, touillant doucement la mixture du bout des doigts. Puis un sourire gentiment moqueur s'est peint sur ses lèvres : « Tu n'aurais pas pris la farine qui sert à faire de la colle, par hasard ? » Honte à moi !

    Bien entendu, son exclamation a déclenché l'hilarité générale ! J'avoue qu'elle est bien bonne en effet ! Quand j'y repense, je ne peux m'empêcher de rire aussi !

    Alors, allez-y ! Moquez-vous de la rédactrice un peu mêlée ; c'est le cadeau de Nœl que je vous offre !

    SunnySoleil

    Rédactrice Conceptrice et...grande mêlée à ses heures !

     

    Psst : Savoir rire de soi est un signe de bonne santé mentale!

     

    Note : Si la majeure partie des photos sont de mon fait ou proviennent d'Alize, une amie non participande au programme Mil-Métiers, celle-ci origine exceptionnellement du Net.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :