• 1 commentaire
  • Après des semaines de sueurs, voici enfin nos marionnettes géantes!

    Vous vous souvenez des modelages en terre glaise et en plâtre que nous avons faits il y a plusieurs mois? Ils ont servi à fabriquer les têtes en mousse des marionnettes. Nous les avons ensuite peintes.

    Nous avons ensuite dû tailler un corps dans de la mousse et le coller sur une base de bois. Le tout a été habillé à grand renfort d'imagination et...de patience, personne parmi les participants n'étant styliste ou couturière!

    Avant de peindre et décorer notre marionnette, nous avons dû lui trouver une personnalité, décider dans quel contexte nous elle allait évoluer. N'ayant pas travaillé sur l'indienne ni sur le matelot, mais plutôt sur le lion (en équipe de 3), je peux vous expliquer sonn style un peu particulier : c'est un lion du futur, il a subi des mutations. Il est végétarien (d'où les fruits sur son costume) et déteste la viande.

    Sunny Soleil


    1 commentaire
  • La colorée marionnette en pyjama est l'oeuvre de la non moins éclatante Momo227. Cette fille créative et un brin fofolle, que j'aime beaucoup, mettait énormément d'ambiance à l'atelier.

    Ne vous inquiétez pas, elle n'a pas été mise à la porte : elle est en stages et fort heureuse.

    Quant au fantaisiste lapin de droite, il sort tout droit de l'imagination débordante de...Fantaisie! Je suis sûre que vous l'aviez deviné!


    1 commentaire
  • Je me suis mise en devoir de fabriquer une marionnette hawaienne : vous ne pouvez imaginer tout le temps que j'ai dû consacrer à ce projet!

    On ne le voit pas tellement bien sur la photo, mais la marionnette a un collier de fleurs autour du cou. J'ai donc monté chaque fleur individuellement, après en avoir découpé les pétales dans un genre de feutrine caoutchouteuse. J'avoue être assez contente du résultat.

    SunnySoleil


    1 commentaire
  • Une tête pleine de personnalité, celle de Pierrette! C'est une création de mon amie La Cascadeuse, laquelle fait partie des participants de Mil-Métiers.

    Elle a d'abord collé huit couches de bandelettes de papier journal sur une balloune (baudruche). Oui, huit couches! Ça en prend, de la patience! La balloune a ensuite été perforée et retirée de la coquille formée par le papier durci.

    Notre bricoleuse a ensuite recouvert le tout de tissu, puis l'a décoré...avec beaucoup d'imagination, il va sans dire!

    Ce que vous voyez sur le rebord de la fenêtre, ce sont des marionnettes à main.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique