• Vous désirez mieux connaître la santé mentale, aider un de vos proche qui vous semble souffrant, en finir avec vos préjugés ou savoir comment améliorer votre propre santé mentale? Une petite visite sur le site du MSSS du Gouvernement du Canada s'impose!


    votre commentaire
  • L'homme aux lilas

     
     
    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p class=""> </o:p>

    Il lui apportait autrefois

    des lilas beaux, des lilas blancs.

    Les lui offrait à bout de bras

    Enrubannés de regards aimants

     

    <o:p class=""> </o:p>

    Ces délicates fleurs abondent toujours

    Mais plus jamais il ne les cueille

    Ces jolies fleurs pour sa fleur d'amour

    Recroquevillée sous un noir voile de deuil

     

    <o:p class=""> </o:p>

    Elle pleure celui qu'elle a perdu

    Et que remplace un inconnu

    Elle le pleure bien que vivant

    Elle pleure l'homme aux lilas blancs

     

    <o:p class=""> </o:p><o:p class=""> </o:p><o:p class=""> </o:p><o:p class=""> </o:p>

    Fantôme de chair et de sang

    Il erre auprès d'elle

    Fantôme vil, arrogant

    Empestant la rance fureur

     

    <o:p class=""> </o:p>

    Deux sombres mains, une langue noire

    Autant d'efficaces armes

    Deux mains infâmes

    À lever sur sa fleur

     

     <o:p class=""> </o:p>

    Pleuvent les mots qui glacent

    Énormes grêlons fous

    Pleuvent les sarcasmes

    Le courroux jamais ne cède la place

     

    <o:p class=""> </o:p>

    Dans ce spectre enragé

    Une fleur cherche son amoureux

    Dans cet ectoplasme, le souvenir

    D'une main, de blanches fleurs...

     

     

    (écrit à l'été 2006, déjà publié sur un autre site)

     

    <o:p class="">J'ai décidé de publier ce texte ici, bien que je ne l'aie pas écrit lors du cours de français de Mil-Métiers. Cela me semblait très approprié, parce qu'il dénonce une situation très néfaste pour l'estime de soi et la santé mentale. Je l'ai écrit après avoir recueilli les trop lourdes confidences de quelqu'un que j'aime beaucoup et que je ne pouvais aider...</o:p>

     

    SunnySoleil

    Rédactrice-conceptrice

     


    votre commentaire
  • Un 1er texte d'une des participante de Mil-Métiers 

     

    Fille de l'automne

     

    Elle poussa la feuille du pied, l'écrasa sous sa semelle. Un léger craquement se hissa jusqu'à son oreille, échoua sur son tympan, lui tirant un sourire de satisfaction.

    À l'encontre de certains, elle aimait l'automne. D'aucuns soutenaient que cette saison se limitait à transporter des feuilles pourries sur un vent glacé. La visiteuse du parc n'accordait, pour sa part, aucun crédit à ces propos diffamatoires.

    En fait, visiteuse, elle ne l'était pas...à l'automne, du moins. De la fin de l'été à la première neige, cette belle rousse aux yeux verts arpentait le parc. Sa chevelure enflammée fleurtant avec les feuilles aux teintes chaudes à cheval sur le dos du vent, elle photographiait de ses immenses yeux verts cette débauche de couleurs typique de l'automne.

    J'ai récemment appris qu'elle se nomme Marjorie. Pourtant, tous l'appellent affectueusement "La Fille de l'Automne".

    (SunnySoleil 20 sept. 2007)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique