• <?xml:namespace prefix = o />"Nos souffrances ne sont que des ombres passagères qui accompagnent la lumière et la mettent en valeur."  (auteur inconnu, escale-ebook)

     

    Cette pensée rejoint tout à fait la mienne!

     

    SunnySoleil

    Rédactrice-Conceptrice


    2 commentaires
  • Vue sur le site de l'ADHIS.

    "TRAITEZ LES PERSONNES COMME SI ELLES ÉTAIENT 
    CE QU'ELLES  DEVRAIENT ÊTRE ET VOUS LES AIDEREZ 
    À DEVENIR CE QU'ELLES PEUVENT ÊTRE". (

    Goëthe)


    votre commentaire
  • L'énigmatique et sympathique Pirate, nous soumet à notre attention ces deux splendides pensées:

     

    "Faites que la beauté reste

    que la jeunesse demeure

    que le coeur ne puisse se lasser

    et vous reproduirez les cieux!" (Chateaubriand)

     

    "J'aime celui qui rêve l'impossible" (Goethe)


    votre commentaire
  • Ouf! J'ai réussi à photographier ces merveilleuses barres granolas cuisinées par le groupe de cuisine juste avant que mon appareil photo ne rende l'âme!

    Barres Granola

    Ingrédients:

    1T (250ml) farine de blé entier

    1T (250ml)gruau

    1/2T (125ml)Noix Grenoble hachées

    1/2 c à t ( 2ml) bicarbonate de soude

    1/4T (60 ml)huile

    1/4T (60ml)miel

    1 oeuf

    1/4T (60ml) fruits séchés ou brisures chocolat

    2 c à Tab (30ml) germe de blé

    1 c à Tab (15 ml) graines de sésame

     

    Préparation:

    Mélanger tous les ingrédients

    Déposer dans un moule carré de 8 po X 8 po ( 20 cm X 20 cm). Cuire à 375 degrés F (190 degrés C) environ 20 min.

     

    Conseil:

    Ces barres maison ont l'avantage d'être beaucoup moins sucrées que les barres commerciales. Le choix d'un bon gras (huile) améliore également la qualité des barres maison.

     

    Portions: 16

    Tps de préparation: 10 min

    Tps cuisson: 20 min

    Congélation : oui

     

    Valeurs nutritives par barre :

    Calories : 133 cal.

    Glucides : 14 g

    Lipides : 8 g

    Équivalences : 1 féculent + 1 1/2 gras


    votre commentaire
  • J'ai demandé aux participants de m'apporter des pensées qui les ont aidés. En voici une de Mimi.

    "Je ne t'aime pas parce que j'ai besoin de toi. J'ai besoin de toi parce que je t'aime."

     

    Je dis souvent à mon homme que je peux très bien vivre sans lui, que je n'ai pas besoin de lui. En fait, je l'ai choisi. Il m'apporte un plus. Et je peux vous assurer que s'il me faisait vivre des horreurs, je ne le garderait sûrement pas dans ma vie.

    Lorsqu'on continue à cotoyer une personne qui nous fait souffrir, c'est souvent parce qu'on a trop besoin d'elle. On est alors dépendant de cette personne.

    Je félicite toutes les personnes qui ont réussi à se délivrer de cette dépendance. Chapeau!

    SunnySoleil

    rédactrice-conceptrice


    votre commentaire